Charte ANISE

Cette Charte énonce le but, les critères d’adhésion et le cadre juridique du réseau africain pour la surveillance et l’épidémiologie de la grippe (ANISE). En outre, elle décrit l’objet, la composition et responsabilités du bureau exécutif d’ANISE (le « Executive Board »).

1. Déclaration d’intention pour ANISE

ANISE s’efforce de renforcer les capacités de surveillance et de recherche autour de la grippe et des autres virus respiratoires pour la région Afrique. ANISE a pour objectif d’améliorer la prévention, la détection, la gestion et le contrôle des épidémies de grippe et d’autres virus respiratoires en Afrique.

Pour atteindre cet objectif, ANISE entend :

• Promouvoir en Afrique, les échanges et la diffusion des informations épidémiologiques et virologiques concernant la grippe et autres virus respiratoires,

• Faciliter l’interaction entre les scientifiques, les spécialistes en santé publique et les décideurs politiques

• Promouvoir l’utilisation et le partage de protocoles normalisés pour la surveillance et la recherche

• Favoriser les programmes collaboratifs autour de la surveillance et la recherche

• Promouvoir le renforcement des capacités régionales le domaine des virus respiratoires dans le contexte de la sécurité sanitaire globale

• Faciliter l’appui aux laboratoires et en épidémiologie au sein des membres du réseau ANISE, afin de renforcer la surveillance de la grippe saisonnière et la détection des souches pandémiques.

• Promouvoir le développement des compétences dans les domaines pertinents (ex. méthodes de laboratoire, gestion des données, analyses des données, rédaction scientifique) parmi les scientifiques, les spécialistes en santé publique et les décideurs œuvrant en Afrique.

• Améliorer la prise de conscience de l’importance de la grippe et des virus respiratoires en Afrique en soutenant la diffusion des résultats de la recherche et de surveillance.

2. Critères d’adhésion à ANISE

L’adhésion à ANISE est ouverte aux scientifiques, spécialistes en santé publique et décideurs politiques ayant un intérêt ou travaillant sur la grippe ou des projets liés aux virus respiratoires en Afrique. Le processus d’adhésion au réseau ANISE consiste à remplir un formulaire de demande incluant des informations sur votre nom, fonction, organisation, pays et un bref résumé de vos intérêts. À ce stade l’adhésion est gratuite, mais il n’est pas exclu que l’adhésion soit payante dans le futur afin de permettre le fonctionnement administratif d’ANISE.

3. Cadre juridique d’ANISE

Le réseau ANISE n’a, à ce jour aucun statut juridique en tant qu’entité distincte. C’est un regroupement de scientifiques, spécialistes en santé publique et de décideurs qui partagent le même intérêt. Le réseau ANISE bénéficie du soutien technique et financier l’US CDC qui comprend une description du réseau sur le site du CDC, ainsi qu’une liste de diffusion. À l’avenir ANISE cherchera à obtenir le statut d’une entité juridique morale, mais ce n'est pas une priorité immédiate compte-tenu de l’absence de financement pour assurer son fonctionnement.

4. Le Comité exécutif d’ANISE

4.1. Le but du Comité exécutif

Le but du Comité exécutif est de coordonner et faire avancer les objectifs de l’ANISE en organisant et en faisant la promotion des activités décrites dans le but de l’ANISE.

4.2. Composition du Bureau Exécutif

Le bureau exécutif se compose d’au moins 5 à 11 membres maximum. Les membres du bureau serviront initialement pour une période de 2 à 3 ans et seront rééligibles. Seule la moitié du bureau d’administration est renouvelée tous les 2-3 ans. Tous les membres d’ANISE sont éligibles pour faire partie du bureau. La composition du Bureau devrait être structurée comme suit :

• Au moins 50 % des membres du Bureau devraient être résidant ou travailler en Afrique

• Au moins 50 % des membres du Bureau devraient travailler dans un institut ou laboratoire de santé publique

• Pas plus de 10 % des membres doivent être des représentants de l’industrie

• Les membres du bureau devraient représenter les différentes organisations et pas plus de 2 membres provenant d’une même organisation.

• Le Bureau devra s’efforcer de faire preuve de diversité en termes de pays représentés, d’expertise technique (virologie, épidémiologie), de centres d’intérêt (grippe, autres virus respiratoires), de fonctions (chercheurs, agents en santé publique), et équilibré en termes de genre.

4.3. Procédures d’élection des membres du Bureau Exécutif

Les membres du Bureau seront élus par un vote par les membres d’ANISE. Cette élection se fera par voie électronique ou lors d’une réunion en personne.

4.4. Exigences du Bureau Exécutif

Le Bureau Exécutif devrait se réunir par téléconférence au moins tous les trimestres (soit 4 fois par an). Il devrait s’efforcer d’avoir au moins une rencontre en personne par an. Des réunions plus fréquentes peuvent être organisées sur une base ad hoc par le Président du Bureau Exécutif. Le Bureau doit être responsable devant l’ensemble des membres ANISE. Le Bureau est tenu de faire un rapport aux membres sur les activités annuelles.

4.5. La Gouvernance du Bureau Exécutif

Le Bureau Exécutif élira parmi les membres du bureau les personnes qui exerceront les fonctions suivantes :

• Président – il/elle préside les réunions du Bureau et supervise ses activités et engagements pour faire progresser le réseau. Le Président est responsable de la rédaction des rapports d’activités du Bureau.

• Secrétaire/Trésorier – il/elle compile et examine les procès-verbaux des réunions du Bureau et travaille avec le Président pour établir un rapport annuel d’activité incluant les dépenses et recettes du réseau ANISE